Friday, August 29, 2008

Agaguk: En voici d'autres.



8 Comments:

Anonymous Laurent said...

Le mouvement du troisième strip est impeccable, un petit bijou.
Le deuxième semble un peu trop "statique", un peu figé, mais difficile à affirmer quand on n'a pas toute la planche sous les yeux (à quand une planche entière, d'ailleurs ?)...

6:00 AM  
Blogger Roy said...

Pour la planche complète, j'hésite. Ça finit toujours par révéler trop de l'histoire.

7:16 AM  
Blogger Roy said...

Laurent, en ce qui a trait à ton commentaire, il faudra être compréhensif: il s'agit de mon premier album; il aura autant faiblesses que de grandeurs.

Qui plus est, à ma décharge —mais surtout ma déception— je n'ai eu que 22 semaines pour le faire, ce qui signifie un rythme de plus de deux planches complète, colorisation comprise par semaine avec cette impossibilité de revenir en arrière mais surtout sans jamais pouvoir prendre de recul face à l'oeuvre.
Ça aura été épuisant et formateur.

J'espère que l'album saura plaire à ses lecteurs, tout de même.

Merci de prendre le temps de m'écrire tes commentaires: c'est apprécié.

7:42 AM  
Anonymous Laurent said...

Vingt-deux semaines ? Mais on n'a pas vu ça depuis Stakhanov... Et tu as descendu les 46 planches, couleurs comprises ? Alors oui, à ce train-là, je conçois sans mal que tu n'aies pas pu prendre de recul...
N'empêche, vingt-deux semaines... c'est hard (quel est l'éditeur qui... ? Non, d'accord, pas de nom).

9:22 AM  
Blogger Roy said...

Je le dis quand même, c'est chez adonis.

J'ai travaillé chaque jours de 12 à 16 heures, deux journées de congé au total pour toute la période.

Là, je me repose. Je dors, je dors!!

9:32 AM  
Blogger Roy said...

Mais d'où tu les sors, les comme ça!!!!

De Wikipedia:

Alekseï Grigorievitch Stakhanov (en russe : Алексей Григорьевич Стаханов ; 1905-1977) est un célèbre mineur soviétique né à Lougovaïa près d'Orel.
Lors d’un concours organisé par le Komsomol, ce mineur du Donbass aurait accompli quatorze fois la norme dans l’extraction du charbon, le 31 août 1935 : 102 tonnes en 6 heures de travail. La norme était de 7 tonnes. La propagande soviétique en a fait par la suite un exemple pour tous les ouvriers de l'URSS. Cette promotion du sacrifice personnel et de l'émulation entre travailleurs pour le bien du Parti a reçu le nom de stakhanovisme.

12:01 PM  
Blogger Mélanie Allard said...

C'est du joli !

10:35 AM  
Blogger paul bordeleau said...

Superbe Yvon !
Un premier album, ça fait du bien, tu vas voir !
Vivement un preview de ta couverture !
Tu seras au Salon du Livre de Montréal ?

2:06 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home